Viticulture

En 2006, le Domaine Marquis d'Angerville a entamé sa conversion à la biodynamie. Depuis, le programme de conversion de tout le domaine à la biodynamie a été achevé.

Le passage à la viticulture bio-dynamique et l'abandon total des produits chimiques est un processus délicat qui n'est réalisable que si les hommes qui la pratiquent sont convaincus et enthousiastes à son propos.Comme le dit Pierre Masson dans son Guide pratique de la bio-dynamie, « dans l'agriculture bio-dynamique, l'élément central est l'être humain. C'est la qualité de son regard, sa faculté de perception des situations, sa capacité à porter un jugement et à agir qui font la réussite d'un domaine agricole et sa durabilité ».

Les principes généraux de la bio-dynamie telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui nous viennent de Rudolf Steiner, qui en 1924 proposa aux agriculteurs allemands, inquiets pour la qualité de leurs produits depuis l'avènement de l'agriculture issue de la révolution industrielle, une nouvelle philosophie.

La bio-dynamie, par des traitements à très faibles doses effectués en fonction du calendrier lunaire, donne à la plante la force de combattre les attaques des maladies, plutôt que de traiter la maladie une fois qu'elle est installée.