History

A sa mort en 1888, Eugène du Mesnil, sans héritiers directs, lègue le Clos des Ducs à son neveu et filleul, Sem, Marquis d'Angerville, alors agé de 15 ans.

Il en prend possession presque 20 ans plus tard, après la crise phylloxérique qui ravagea le vignoble à la fin du 19ème siècle. Sem, Marquis d'Angerville, ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts à Paris, se consacre à partir de 1906 à la remise en état de ce vignoble historique et à son réencépagement en plants fins de pinot noir.

Ardent défenseur du « vin authentique », le Marquis d'Angerville s'oppose rapidement à certains négociants de Beaune, dont les pratiques de l'époque n'étaient pas aussi irréprochables qu'aujourd'hui. Il est alors contraint de chercher d'autres débouchés pour ses vins, car le négoce ne lui achète plus sa récolte. Il sera ainsi l'un des premiers, par nécessité, à mettre sa production en bouteilles à la propriété et à vendre directement le fruit de son travail. Il développe dès cette époque un courant d'affaires avec les Etats-Unis. Sa recherche constante de qualité et d'authenticité le pousse naturellement à participer comme membre fondateur, notamment aux côtés du Baron Leroy, à la création de l'Institut National des Appellations d'Origine, l'INAO.